Ton QCM Paces Introduction au cycle cellulaire, pendant l'épidémie de coronavirus.

Introduction au cycle cellulaire

PLAN: Introduction au cycle cellulaire

Vue d’ensemble du cycle cellulaire

  1. Le cycle cellulaire des eucaryotes est divisé en quatre phases.
  2. Le contrôle du cycle cellulaire est identique pour tous les eucaryotes.
  3. La progression du cycle cellulaire peut etre étudiée de différentes façons.

Introduction au cycle cellulaire

Le cycle cellulaire est la seule façon de produire une nouvelle cellule est de dupliquer une cellule qui existe déjà.
Le cycle cellulaire est présent chez TOUT les types cellulaires, puisque ce sont tous le produit de cycles répétés de croissance (de la cellule) et division cellulaires.
Pendant l’interphase on va doubler la quantité d’ADN dans la cellule avec la réplication semi-conservative de l’ADN.

I- Vue d’ensemble du cycle cellulaire

La fonction la plus basique du cycle cellulaire est de dupliquer exactement la grande quantité d'ADN répartie dans les chromosomes,
puis de ségréger (séparer) les copies avec précision entre deux cellules filles identiques génétiquement.

La duplication des chromosomes

La ségrégation des chromosomes et la division cellulaire

La durée du cycle cellulaire reste extrêmement variable selon les types cellulaires des espèces.

1- Le cycle cellulaire des eucaryotes est divisé en quatre phases

Donc 4 phases : G1, S, G2 et M.

Les 3 phases : G1, S et G2 sont l’interphase mais elle n’est pas une succession : il faut la comprendre comme étant : une non-mitose.
Quand la phase G1 est trèèèèèèèès longue on dit : phase G0.

Le point de non-retour

2- Le contrôle du cycle cellulaire est identique pour tous les eucaryotes

Les protéines du système de contrôle du cycle cellulaire, par exemple, sont apparues pour la première fois il y a des milliards d'années.
De façon remarquable, elles ont été si bien conservées au cours de l'évolution que beaucoup fonctionnent parfaitement quand on les transfère de l'homme à la levure.

On peut donc étudier le cycle cellulaire et sa régulation dans toute une variété d'organismes et utiliser les résultats de l'ensemble pour assembler une image unique résumant le mode de division des cellules eucaryotes.

La levure bourgeonnante Saccharomyces cerevisiæ et la levure de fission Schizosaccharomyces pombe sont des eucaryotes simples dans lesquelles on peut faire appel à de puissantes approches moléculaires et génétiques pour identifier et caractériser les gènes et les protéines qui gouvernent les caractéristiques fondamentales de la division cellulaire.

Les embryons précoces de certains animaux, en, particulier ceux de la grenouille Xenopus laevis sont d'excellents outils pour disséquer biochimiquement les mécanismes du contrôle du cycle cellulaire.

La mouche du vinaigre Drosophila melanogasters est utile à l’analyse génétique des mécanismes qui sous-tendent le contrôle et la coordination de la croissance et de la division des cellules des organismes multicellulaires.

Les cellules humaines en culture est un excellent système pour l’exploration moléculaire et microscopique des processus complexes grâce auxquels nos propres cellules se divisent.

3- La progression du cycle cellulaire peut etre étudiée de différentes façons

L’étude se fait en phase M et en Interphase.
La manière la plus simple pour regarder une cellule vivante est le microscope.

Pour connaître la durée du cycle cellulaire : on dit que si toutes les cellules circulent dans le cycle cellulaire à la même vitesse, si on imagine que les cellules ne meurent pas, le pourcentage de durée (le temps) du Cycle cellulaire se superpose au nb de pourcentage de cellule dans une phase donnée.
En supposant qu’une cellule se divise en deux et que la durée de divisions et toujours égale c’est une expo qui nous permet de calculer l durée d’une division cellulaire.
On peut obtenir d’autres types d’information sur le stade du cycle cellulaire en colorant les cellules.

Cytomètre de flux

Un autre moyen d'estimer la phase atteinte par une cellule au cours du cycle cellulaire est d'en mesurer le contenu en ADN puisqu'il double au cours de la phase S.
Cette approche est grandement facilitée par l'utilisation de colorants fluorescents qui se lient à l'ADN, et par l'utilisation d’un cytomètre de flux, qui permet d’analyser rapidement et automatiquement un grand nombre de cellules.

Enseignement Introduction au cycle cellulaire pour la faculté de médecine